a

Riad Sahara Nour
REVUE DE PRESSE / PRESS REVIEW 


 

 


    MARRAKECH § CITY No 9 juin/juillet 2004 « Bien être »
« Centre de création et de recherche artistique en médina : Riad Sahara Nour , l’incontournable »  /  pages 26-27
« Lucile et François prennent plaisir à vous recevoir chez eux , lors des stages qu’ils organisent . Il y en a sûrement un qui vous attirera . Lieu de création et de recherche , ils veulent que leur Riad permette à chacun de se trouver ou de se découvrir , en s’accordant du temps pour soi …
En ce qui concerne les stages , la préparation et l’organisation en sont planifiées suffisament tôt de manière à permettre à chacun de pouvoir s’y inscrire , que vous soyez en Europe , aux USA , au Maroc … Les stages sont accessibles à tous et  la « multiculturalité » est un réel plaisir pour les participants .
Elle offre une découverte supplémentaire et une ouverture plus grande sur les autres . Faites donc un stage de peinture et d’écriture et vous en ressortirez plus riche que vous ne pensiez , et pas seulement en couleurs .
Un vaste programme a été conçu et est disponible sur simple demande … Vous y trouverez des stages de Calligraphie Arabe , de peinture et d’écriture , de Shiatsu ou de chant , ainsi que de très nombreuses autres disciplines .
Viennent ensuite les soirées à thèmes . Elles permettent au Riad de se glisser dans des évènements tels que rencontres de poésie , festivals de musique , de cinéma ou , tout simplement , d’organiser leurs propres soirées thématiques . Si vous êtes un artiste , un chercheur ou un créatif , n’hésitez pas à contacter Lucile pour lui proposer vos services , elle en sera très heureuse et est ouverte à toutes les bonnes propositions .

Nous voici donc en présence d’une maison qui a pour vocation le contact humain , la création et la recherche artistique , l’ouverture aux autres . C’est un lieu ou règne une ambiance de spiritualité qui ne devrait pas vous laisser indifférent . »  

 

 

 


    « LA TRIBUNE” de Marrakech » N0 2 Sept 2007
«  Se ressourcer au Riad Sahara Nour »   page 07
Amoureux du désert , des voyages et de l’art , Lucile et François ont choisi de faire partager leur passion au sein d’un riad vieux de plus de 100 ans qu’ils ont restauré dans la plus pure tradition de l’art marocain . Le Riad Sahara Nour n’est pas une simple maison d’hôtes , c’est aussi et surtout un centre de création artistique .
 « Deux ans de travaux , deux ans de labeur , de joie , de peine , de partage , d’enthousiasme , de déception , de colères et de passion aussi . Deux ans de vie . Sahara Nour vit le jour en 2002 . Une seconde naissance . L’air était doux . Le soleil brillait » , peut on lire dans le long poême qui s’affiche sur le site internet du riad .

Situé non loin de la place Jamaa^El Fna , avec ses 500 m2 de terrasses , ses habitations et jardins , c’est un lieu très calme ou il fait bon se ressourcer »  
 

 

 


    CITY Magazine “Special MARRAKECH L’ENVOUTANTE” No 20 , Hiver 2007-2008
« Le Riad Sahara Nour a une vocation de centre de création artistique. Ici vous aurez à loisir de vous initier notamment à la danse et à la calligraphie avec Fabienne Courmont, danseuse- chorégraphe et thérapeute, et Mohamed Boustane, artiste plasticien calligraphe soufi de renommée. A travers la lettre arabe calligraphiée, l’artiste traduit une identité culturelle en une identité visuelle que l’on contemple comme une oeuvre d’art !
 Le riad Sahara Nour en lui-même est un havre de paix au coeur de la médina de Marrakech, proche de la place Jemaa-el-Fna. Avec ses mosaïques bleues, ses fontaines et son boudoir à l'orientale, ce riad incarne un lieu de convergence des arts et de la poésie. Il n’en demeure pas moins un véritable temple d'inspiration incontournable pour saisir toute la diversité culturelle de Marrakech.
On doit cette dimension artistique aux propriétaires français. Avenants et contaminés par la gentillesse et l’hospitalité légendaires marocaines, Lucile et François vous
accueillent dans leur riad où la lumière (Nour), à l’image du nom, est omniprésente. Ils ouvrent leur petit palais à tous les univers, aux voyageurs de partout en communion avec les autochtones. »  

 

 

 


    Act   Actualités (Art Souk)  juin 2008
Poésie ; une nuit au Riad Sahara Nour, tous mes sens deviennent fous.
Jamila Abitar
" Le poète sans frontières sait
ce que vos larmes ont pleuré la veille.
Ils ne décident pas ses mots
Ils s'imposent à lui

comme un commandement à écrire
à saisir la flamme et l'orage du dehors
au grand risque, oui, au grand risque
de se faire clouer.

Mais, on lui pardonnera pour la beauté de la langue
pour son obstination à dire le monde.
Le poète n'est pas là pour séduire
mais pour dire
la paralysie du rêve
et l'audace de faire un enfant à la lueur du matin.

Ce poète ou plutôt ces poètes aimeraient souffrir de leur unique
douleur, mais ils n'ont pas le choix, ils sont multiples dans ce monde
et antidotes du quotidien lassant."

Nous les remercions pour leur présence à la Soirée Internationale de la Poésie, organisée par la poétesse et chanteuse Lucile Bernard, fondatrice du Centre de Création Artistique Riad Sahara Nour. Une grande dame dont la beauté rayonne chaque  jour dans le Riad, Une autre grande dame, qui elle, œuvre pour la promotion de la lecture, Jamila  Hassoune, créatrice du Club du Livre et de la lecture de Marrakech.
Un grand merci également à Christiane Käsgen du Goethe Institut ainsi qu'à François Gache pour son travail de coordination et de présentation.
Le poète et journaliste Yassin Adnan, nous a offert une lecture belle comme il en existe rarement. Des poèmes tirés de son recueil intitulé  "Le récif de l'effroi", "La cécité du Lac", "Vers l'an 2000"...très beau !
Marica Bodrozic, la poétesse et écrivaine Allemande marque un passage inoubliable aussi bien au Riad que dans les lycées de Marrakech.
Une autre belle sensibilité celle de Lisa Cligman  Mizrachi, une lecture authentique pour une ville mystérieuse. A noter également la présence de deux talentueux romanciers, Mohamed Nedali de Tahnaoute qui vient de publier son troisième roman. Un homme qui nous a touché par sa modestie, son humour et la beauté de son texte. Ainsi que, My Seddik Rabbaj, enseignant de la langue française à Marrakech et auteur de "Inch'Allah" et "L'école des sables". (Modérateur de la table ronde). La voix de la poétesse Malika Eddahraoui accompagnée par Khaled Badaoui et Khalid Isbah à la guitare, nous a emporté loin, si loin, près du Nil que je n'en suis pas encore revenue. Mais j’aimerais encore citer un très grand nom, une artiste complète, Soumeya Abdellaziz, ses lectures et ses chants en ont laissé plus d'un rêveur. Un grand merci.

Ces poètes donnent de l'espoir à nos lendemains et grâce à de telles initiatives, le Maroc s'inscrit progressivement comme l'un des défenseurs de la poésie dans le monde. Merci à tous.

Cette rencontre a eu lieu le 17 mai 2008. Le temps est passé, certes, mais elle mérite d'être soulignée pour la qualité de la rencontre d'une part et pour celle de ces hommes et femmes dont la préoccupation demeure l'épanouissement de l'homme par la culture.



Jamila Abitar
jamila@cybersahara.com
 
 
Renseignements et réservations : riadsaharanour@netcourrier.com
Tél. : 00 212 (0) 5 24 37 65 70
GSM: 00 212 (0) 6 68 51 38 54 / 00 212 (0) 6 53 89 42 26
Site web : www.riadsaharanour-marrakech.com